Guide complet pour réussir votre

Investissement Immobilier

L’immobilier locatif constitue toujours l’un des placements privilégiés des Français. Il permet non seulement d’accéder à la propriété, mais aussi de générer des revenus réguliers. Investir dans l’immobilier locatif revient à faire d’une pierre deux coups. Il existe, bien entendu, d’autres alternatives liées au marché de l’immobilier locatif en France. 

Comprendre l’investissement immobilier

L’investissement locatif consiste à faire l’acquisition d’un bien immobilier pour ensuite le mettre en location. Le propriétaire devra supporter les différentes charges et taxes afférentes au logement jusqu’à l’expiration du contrat de location. En contrepartie, les loyers versés par le locataire vont contribuer à l’augmentation du pouvoir d’achat du ménage.
L’objectif étant de dégager des revenus récurrents assez conséquents. Il faudra, par conséquent, investir dans un bien immobilier affichant un bon potentiel de rendement. Parmi les critères de sélection à considérer au moment de l’achat, il y a l’emplacement du logement. L’idéal serait d’investir dans les villes les plus rentables.

Investissement locatif

Il est possible de devenir rentier en investissant dans l’immobilier locatif. Pour garantir la réussite de son projet d’investissement, une réflexion s’impose sur la manière de sélectionner le bien.
Il faudra calculer la rentabilité brute annuelle du logement. La formule à retenir est la suivante :
loyer annuel/le montant de l’acquisition (prix d’achat) x 100.
Le rendement locatif net s’obtient en ajoutant les différentes charges liées à l’acquisition et à la location du bien.

Investir en nue-propriété

Investir en nue-propriété permet de se constituer un patrimoine tout en allégeant la fiscalité y afférente. En contrepartie, le nu-propriétaire renonce à percevoir les loyers jusqu’à la fin du démembrement. L’investissement en nue-propriété comporte d’autres avantages intéressants. L’acquéreur bénéficie d’un prix d’achat décoté (35 % après 15 ans de détention et 20 % après 5 ans). Il peut s’agir d’un logement ou de parts de SCPI. Le nu-propriétaire n’a aucune responsabilité vis-à-vis de la gestion locative du bien démembré.

Investissement SCPI

Le marché de la pierre papier via les SCPI ou Sociétés Civiles de Placement Immobilier s’avère plus lucratif que l’immobilier résidentiel. Il s’agit de véhicule d’investissement collectif accessible à tous les profils d’investisseurs. Le rendement annuel des SCPI avoisine les 5 %. Les plus performantes affichent d’ailleurs des taux de rentabilité supérieurs à 6 %. Il suffit d’acquérir une ou plusieurs parts pour devenir associé d’une SCPI. Elles vont ensuite générer des revenus trimestriels, distribués sous forme de dividendes.

Les bonnes raisons d’investir dans l’immobilier
De nombreuses raisons peuvent inciter une personne physique à investir dans l’immobilier locatif.

Les bonnes raisons d’investir dans l’immobilier

Les revenus dégagés par ce type de placement servent à des fins multiples. Plus concrètement, ils vont compléter les revenus à la retraite du propriétaire-bailleur. Les loyers encaissés permettent également de financer d’autres projets (l’acquisition d’une résidence secondaire par exemple).
Investir dans l’immobilier permet de devenir le propriétaire d’un bien tangible et durable. Afin d’agrandir la taille de son patrimoine immobilier, il devra acquérir d’autres biens destinés à la location. Il conviendra de porter une attention particulière au choix du locataire. Idéalement, il doit avoir une situation financière saine et stable.

Comment faire baisser vos impôts sur les revenus ?

Le rendement locatif est la principale raison encourageant les investisseurs à opter pour l’immobilier locatif. D’autres paramètres entrent en ligne de considération. C’est notamment le cas de la fiscalité des revenus générés. Afin de payer moins d’impôts en investissant dans l’immobilier locatif, il existe des dispositifs de défiscalisation adaptés. 

La défiscalisation immobilière peut se faire avec la loi Pinel. Il permet aux propriétaires de logements neufs de bénéficier d’une réduction d’impôt à hauteur de 12 %, 18 % ou 21 % du montant de l’acquisition. Il y aura, bien entendu, une durée de location imposée par la loi Pinel. Elle peut être fixée à 6, 9 ou 12 ans. 

Les avantages fiscaux rattachés à l’immobilier ancien sont accessibles via le dispositif Malraux. Il accorde, plus précisément, une réduction d’impôt sur le revenu calculée selon les dépenses (financières) effectuées. Elle s’établit à 30 % pour les immeubles implantés en secteur sauvegardé et 22 % pour les actifs immobiliers situés en Zone de Protection du Patrimoine Architectural urbain et Paysager (ou ZPPAUP).

faire baisser ses impôts sur les revenus

Utiliser un simulateur avant de placer son argent dans l’immobilier

Un projet d’achat immobilier se doit d’être planifié avec minutie. La solution ultime consiste à utiliser un simulateur d’investissement immobilier. On en trouve sur n’importe quelle plateforme digitale dédiée à l’investissement locatif. Un simulateur permet d’avoir une vision claire et comparative des revenus locatifs, des charges et des impôts afférents à un placement immobilier. 

En utilisant un simulateur d’investissement immobilier locatif, l’acquéreur pourra déterminer avec aisance et précision le rendement net d’un logement qu’il s’apprête à acheter ou à louer. Il suffit d’indiquer les éléments requis (le prix d’achat, le loyer annuel, les charges, les impôts, etc.). Aussi, un simulateur en ligne permet d’évaluer et de prévenir les risques liés à l’investissement.

Vendre un bien immobilier : nos conseils

L’objectif étant de vendre son bien immobilier au juste prix. Mieux vaut recourir à un expert qualifié pour bien estimer la valeur du bien à vendre. 

En fixant un prix trop élevé, le propriétaire risque de dissuader les acheteurs potentiels à acquérir son bien. S’il était plus faible par rapport aux prix moyens pratiqués sur le marché cible, les acquéreurs penseront qu’il s’agit d’une arnaque. Afin de les encourager à signer le contrat de vente, il convient de valoriser l’intérieur et l’extérieur du logement. 

Dans le cadre d’une vente immobilière, il peut être judicieux de refaire la décoration du bien à céder. Il faudra, en effet, mettre en valeur les atouts (esthétiques) de l’habitation. Il peut s’agir d’une cheminée ou d’un garage pour deux voitures. Afin de séduire les acheteurs potentiels, il faut faire en sorte que les principaux atouts de l’habitation apparaissent dans les photos descriptives publiées sur Internet. 

Vendre un bien immobilier -nos conseils
Afin d’améliorer la qualité et la rentabilité de son patrimoine locatif, il est envisageable de céder un bien immobilier. Il faudra ensuite réinvestir les sommes engrangées dans l’acquisition d’autres actifs immobiliers.

Zoom sur le marché de l’immobilier en Normandie

Le marché de l’immobilier locatif en Normandie reprend peu à peu son cours, malgré la crise sanitaire. Les visites physiques des biens immobiliers se raréfient de plus en plus. Des plateformes de visites virtuelles ont été créées pour limiter les déplacements. Elles sont dédiées aux investisseurs souhaitant se positionner sur le marché de l’immobilier en Normandie. 

Sur les 10 dernières années, la région de la Normandie n’a jamais subi de plus-value immobilière. La stabilité de son marché immobilier a été constatée même en avant la période de crise sanitaire. Car les prix de l’immobilier en Normandie ont toujours été en adéquation avec le pouvoir d’achat des investisseurs. 

Le marché de l’immobilier locatif en Normandie se compose essentiellement de bâtiment à usage d’habitation. Il est à la fois solide et très prometteur. Sa proximité avec la capitale est l’un des principaux atouts de cette région. Les principales villes de la Normandie sont Caen, Cherbourg-en-Cotentin, Évreux, Havre et Rouen.

investir en normandie-1
investir en normandie-2